Food

Decouvertes originales dans un supermarche japonnais

Retour de quinze jours au Japon, et comme promis dans tous mes posts facebook que vous aurez suivi ou non, voici un premier article de reportage culinaire (dans un premier temps). Je vous propose quelques articles que j’ai découvert dans les supermarchés locaux, que nous ne trouvons bien évidemment pas en france ou uniquement dans certaines épiceries spécialisées.

Commençons par les crackers, chips et autres petites choses à grignotter pour l’apéritif :
Pour un apéro typique : une bière Asahi ou Kirin accompagnant quelques crackers assortis à base de riz soufllé laqué à la sauce soja, cacahuètes, poissons séchés,…

apero japonnais – crakers et biere asahi

Pour ceux qui aiment les choses qui piquent, le wasabi se décline en gâteaux apéritifs, en petits poids au wasabi ou en pretzels, un résultat détonnant.

Les japonnais sont également friands de patates douces ou de potiron, déclinés autant dans les plats en tempura, qu’en glace ou ici en chips.

Les japonnais manquant d’une enzime leur permettant de digerer l’alcool, les cocktails ont été adaptés
. Cette version à la prune (fruit très employé au Japon) est à 3% seulement et ne risque pas de vous rendre ivre si vous êtes occidentaux.

Pour commencer votre repas japonnais, petit déjeuner, déjeuner ou dîner, une soupe miso s’impose. Elle est ici vendue en sachets individuels déshydratés à mélanger à de l’eau chaude.

Pour un déjeuner rapide dans le train par exemple, on pourra vous servir ce sandwich au Katsu, une escalope de porc pannée avec un peu de sauce sucrée, entre deux tranches de pain de mie, sans la croute s’il vous plaît !

;

Dans tous les supermarchés ou petites échoppes de quartier, on peut acheter des plateaux de suhis peut chers (6 à 10 euros), qui vous feront un merveilleux dîner sur le pouce! Pas de risques, le poisson est frais! Ici un assortiment d’une dizaine de variétés, du traditionnel saumon à l’anguille ou au poulpe.

Pour assaisoner les salades ou les gâteaux, une pincée d’écorces de yuzu (agrume japonnais) relèvera le goût et apportera une touche de fraîcheur et d’acidité.

Egalement le sel parfumé au yuzu ou le poivre japonnais.

Pour les groumands, très peu de sucre dans l’alimentation traditionnelle japonnaise, ce qui n’a pas été pour nous déplaire pendant 15 jours, mais la mondialisation apporte quelques produits originaux, revisités à la japonnaise « of course ». Tout comme les Pocky Panda, ces pretzels au chocolat recouverts de crème de lait et éclats de biscuits (goût similaire aux oreos)

ou les Pocky Hello Kitty à la fraise, un goût de fraise mais que l’on perçoit totalement artificiel.

Parmis les goûts industriels, cette brioche verte au melon, totalement incongrue, que nous pensions au thé vert.

Poue les goûters également, des Kit Kat au thé vert ou au thé vert et fleur de cerisier,

ainsi que ces mini gâteaux au thé vert fourrés d’une mince couche de chocolat blanc, un vrai régal.

la nouveauté Haagen Dazs, la crêpe glacée, une crêpe un peu épaise, fourrée de glace, ici au parfum tiramisu, pas mauvaise une fois sortie du plastique (tâche compliquée malgré tout!).

Une réflexion au sujet de « Decouvertes originales dans un supermarche japonnais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s